Skip to content

A l’interface de la biologie et de la physique: la vie et le principe d’auto-organisation de la matière

Que nous apporte la physique à la compréhension de la vie? Quel degré de contrôle par les gènes est nécessaire pour qu’un organisme s’organise et puisse vivre? Peut-on synthétiser la vie? Ce cours public proposé au mois de mars 2022 par Karsten Kruse, Professeur de Physique et de Biochimie à l’Université de Genève, offre un nouvel éclairage sur notre place d’être humain dans l’écosystème qui nous entoure. Une thématique qui dépasse largement la physique et la biologie, pour également toucher à la philosophie.

 

A propos du contenu de ce cours

Tous les êtres vivants font partie de notre monde matériel et obéissent aux lois de la physique. Comme toute forme de matière, les êtres vivants sont constitués d’atomes et de molécules en interaction. Pourtant, la matière vivante est différente des formes de matière habituellement étudiées en physique car elle transforme continuellement de l’énergie chimique pour maintenir sa structure et accomplir des tâches vitales.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de la matière vivante ? Comment la vie émerge-t-elle des interactions physiques ? Comment les réactions chimiques sont-elles couplées à des processus mécaniques? Ce sont ces questions fondamentales de la Vie qui seront abordées durant ce cours en quatre séances destiné au grand public, intéressé par la science et la philosophie de la science (sans prérequis nécessaire).

Le thème de ce cours est cher au Professeur Karsten Kruse, fasciné de voir que de nouvelles caractéristiques de la Vie peuvent apparaître à partir d’interactions entre molécules ou entre cellules.

Par exemple, comment les composants d’une cellule sont orchestrés – ou plutôt s’orchestrent eux-mêmes – pour permettre la migration des cellules vers des sources de nourriture? Comment les cellules s’organisent-elles pour former les organes d’un animal ? En comprenant mieux les principes d’organisation de la Vie, nous pouvons envisager sous un nouvel angle notre position parmi tous les êtres vivants.

Physicien et biochimiste de formation, cela fait plus de 20 ans que le Professeur Karsten Kruse applique les concepts et outils de la physique aux systèmes biologiques. Durant ces années, il a participé au développement de nouvelles approches pour l’étude de la matière vivante et il a contribué à déchiffrer les mécanismes sous-jacents à l’auto-organisation biologique dans une variété de systèmes moléculaires, cellulaires et multicellulaires.

Le contenu de ce cours est plus que jamais d’actualité. En effet, nous réalisons de plus en plus combien l’écosystème dans lequel nous vivons est largement affecté par l’être humain. Les changements dans cet écosystème se répercutent sur nous. Une compréhension approfondie des mécanismes qui sous-tendent l’auto-organisation de la matière vivante permet également d’éclairer l’impact de nos actions sur la biosphère de la Terre.

Ce cours s’articule en quatre modules qui s’enchaînent avec l’objectif de faire comprendre aux participants comment l’interaction entre des molécules non vivantes peut donner lieu à des processus dans les organismes vivants.

Pour aider le public à une meilleure compréhension du contenu, le Professeur Kruse proposera notamment un jeu théâtral. Chaque conférence sera suivie d’un temps pour échanger et poser des questions.

 

Informations pratiques concernant ce cours public

Dates: Jeudi 10, 17, 24 et 31 mars 2022
Heure: 17h15 à 18h00 (45 minutes de cours + temps pour les questions/réponses)
Lieu: Université de Genève – Faculté des Sciences (bâtiment de Sciences II) – salle A150 – Accès

 

Inscription et conditions d’accès

Les inscriptions à ce cours sont clôturées.

Ce cours s’adresse: au grand public, intéressé par la science et la philosophie de la science. Pas de prérequis nécessaire.
Conditions d’accès: Les restrictions liées aux événements organisés par l’Université de Genève ont été supprimées. La présentation du certificat Covid et le port du masque ne sont donc plus nécessaires.
Informations: Phaedra Simitsek – phaedra.simitsek@unige.ch

 

A propos du Professeur Karsten Kruse

Karsten Kruse a rejoint l’Université de Genève en tant que Professeur de Physique et de Biochimie en 2016. Depuis son doctorat, il travaille dans le domaine de ce qu’on appelle “systèmes dynamiques”, des processus qui évoluent dans le temps de manière causale et déterministe, par opposition aux “systèmes stochastiques” qui relèvent de la théorie des probabilités.